16CO ANT 15CO NYO 1502 MEG 14CO OEX 14CO VAU 14CP ADC 1202 MEG 13CP SIO 13CP YVE 0911 BIO 0809 MEG 0706 BOT 0405 ATT 0001 BIO
bureau
projets
contact
croubalian
delacoste
culturel et espace publique _ Couverture des fouilles archéologique de St Antoine, Ville de Genève _ 2016 _ concours d’architecture
Collaboration: Lionel Chabot paysagiste, Sergio Da Costa ingénieur civil

INTRA-MUROS
Le périmètre du concours se situe dans un secteur où des multiples strates se sont superposés pendant plus de deux millénaires. Le projet propose une descente à la découverte des couches historiques, une pénétration dans le sol, … Le rapport au sol guide la démarche architecturale du projet: le sol continue la promenade de saint-Antoine, le sol se plie pour rentrer sous terre, le sol rentre dans le musée pour arriver jusqu’aux fouilles, le sol se soulève pour laisser glisser le visiteur à l’intérieur, le sol monte pour laisser les citoyen se réapproprier du bastion.

Ce travail sur le sol se traduit dans une continuité paysagère et de matérialité avec la promenade Saint-Antoine. La trame régulière de micocouliers continue sur la nouvelle place, elle se deforme, rentre à l’intérieur du musée, devient trame structurelle. Les poteaux renvoient


l’image des arbres à l’intérieur du musée, les poutres s’articulent en branches pour porter la toiture qui vient protéger les vestiges.

Le musée prend place entre deux couches, dans l’ouverture du terrain. La salle des vestiges est la terminaison de la place, avec une interpénétration mutuelle entre extérieur et intérieur à travers la façade vitrée.

La toiture du musée est traitée comme un espace accessible, une promenade, un ‘chemin de ronde’: seul un banc et des marches marquent l’espace, accompagnent le parcours. Le reste est libre appropriation de la part des usagers, un lieu qui se prête aux évolutions des horaires et des saisons, aux activités spontanés et aux événements temporaires organisés.