16CO ANT 15CO NYO 1502 MEG 14CO OEX 14CO VAU 14CP ADC 1202 MEG 13CP SIO 13CP YVE 0911 BIO 0809 MEG 0706 BOT 0405 ATT 0001 BIO
bureau
projets
contact
croubalian
delacoste
culturel et espace publique _ EPFL HES SO, Sion _ 2013 _ concours d’architecture
école, centre de recherche

La montagne, le fleuve,
le vent, le soleil..
.
Ce qui est marquant avant tout dans cette vallée, c'est la prééminence des forces de la nature, la puissance tectonique des montagnes, la force hydraulique du fleuve, les vents soutenus canalisés par la vallée, le soleil légendaire du Valais. Le paysage est puissant, omniprésent, source d'inspiration et d'humilité.

A l'échelle du territoire,
de la ville, de l'homme

L'enjeux du projet est de concilier différentes échelles en un seul projet. L'échelle du territoire. Adoptant une morphologie "topographique", d'un aspect massif taillé de larges fentes, le bâtiment tel un bloc erratique s'ancre dans la vallée. L'échelle de la ville.

Stratégiquement relié en différents points et à différents niveaux à la ville (la gare, les entreprises, le centre, le campus...) le projet devient un pivot central, une machine à créer ou à régénérer le tissu urbain. L'échelle humaine. Composé de multiples entrées et sorties, de multiples places et promenades aux dimensions variées, le projet permet à chacun de se regrouper ou de s'isoler...

"Function follows form"
Un bâtiment, une montagne, une vague, l'objet devient un terrain d'expérimentation à usages multiples. Point de vue sur la vallée, lieu de recueillement, place de rassemblement, machine à étudier, à produire des idées... la qualité du projet réside dans sa capacité à servir de support au génie de ses usagers et d'en être l'humble instrument.